Diagnostic ACAL en ligne

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commissions internet

Version imprimableEnvoyer par courrielversion PDF

2-Compétitivité régionale

La 2ème commission a en charge le développement économique, la compétitivité régionale, l'enseignement supérieur et la recherche ainsi que les questions d'innovation. Elle s'intéresse à tous les secteurs d'activités économiques, aux politiques de filières, aux dispositifs de soutien. Elle assure les réflexions sur l'économie de la connaissance, le transfert de technologies. Elle suit également les documents de planification relevant de son domaine : schéma régional de développement économique, schéma régional de l'innovation, schéma régional du tourisme. Elle s'intéresse enfin à la prospective et à la conjoncture économique.

TRAVAUX EN COURS :

La commission "Compétitivité régionale" du CESER s'est auto-saisie du sujet de la stratégie des filières en Alsace et de ses perspectives dans le cadre de la grande région ACAL. Il s'agit pour chaque filière et cluster d'améliorer la performance globale des entreprises membres, de lever les freins à l'innovation, de promouvoir la mutualisation de moyens, de développer un écosystème économique favorable aux partenariats. L'ambition est de mieux valoriser les atouts des filières alsaciennes au sein de la nouvelle grande région et de favoriser leur structuration dans cet espace pour une meilleure efficience. Le vote de l'avis est prévu le 27 novembre 2015.

Président de la commission

Portrait de schottm
M. Marcel SCHOTT

Derniers travaux

Dans le cadre d’une saisine obligatoire, le CESER-Alsace a émis un avis sur le Schéma Régional de Développement Economique, d’Innovation et d’Internationalisation (SRDEII), qui fixe de grandes orientations stratégiques et conforte la Région dans son rôle de coordination des actions de développement économique.

Partageant les analyses de la situation économique à la base du schéma et souscrivant aux déclinaisons opérationnelles qu’il propose, le CESER estime toutefois que celles-ci devront être mieux priorisées.

Par ailleurs, en regrettant que le précédent schéma n’ait pas fait l’objet d’un bilan, il attire l’attention sur l’importance que revêtent le suivi et l’évaluation du SRDEII qui devront s’appuyer sur un cadre clair définissant dans le temps les objectifs à atteindre. Il souhaite à ce propos que le comité de pilotage du SRDEII communique régulièrement sur son avancement, en s’appuyant sur des indicateurs pérennes.

Enfin, compte tenu de la conjoncture, le CESER insiste sur l’engagement collectif que doit constituer le SRDEII, par un pilotage fin et des décisions budgétaires courageuses.

Le CESER-Alsace a été saisi par le Président de Région afin d’apporter des pistes de réflexion en vue d’améliorer l’accueil des touristes en Alsace. Les socioprofessionnels ont remis leur avis le 3 octobre 2013.

L'assemblée préconise d’améliorer l’information et la commercialisation pour attirer de nouveaux publics, fidéliser la clientèle existante, conforter le potentiel touristique de l’Alsace... La mise en place d’un portail web unique, la contractualisation de partenariats et le développement des démarches de labellisation et de certification doivent constituer des priorités.

Le CESER propose d’agir sur la formation et l’emploi des professionnels du secteur : mieux faire connaître les réalités des métiers du tourisme, adapter les formations aux attentes de la clientèle et animer la charte pour les employeurs d’apprentis constituent les trois préconisations clés de l’assemblée.

Par ailleurs, l’accueil mériterait d’être développé dans trois domaines clés : le tourisme d’affaires, le tourisme culturel, de mémoire et industriel, et le tourisme sportif et de nature.

Enfin, l’optimisation de l’organisation régionale et territoriale figure au rang des leviers prioritaires. Il est notamment suggéré de rassembler les compétences des principales structures touristiques au sein d’une agence régionale et de poursuivre les démarches d’organisation touristique territoriale.

Accompagner la croissance des ETI constitue un véritable enjeu de développement économique régional dans la mesure où ces entreprises incarnent un capitalisme vertueux alliant humanisme et performance. Le soutien des PME à fort potentiel est également capital puisqu’elles sont susceptibles d’en augmenter le vivier. Les mesures proposées par le CESER visent tant l’échelon national que régional. Pour ce qui est de l’Alsace, l’élaboration d’un diagnostic approfondi permettant de mieux appréhender les spécificités de ces entreprises et la structuration du dispositif d’accompagnement en confiant à la Région un rôle de coordination font partie des actions prioritaires.

Partant de l'acception classique liée à la recherche et au transfert de technologies, la commission souhaite élargir son étude à la dimension sociale et sociétale de l'innovation, qui doit se propager dans toutes les sphères : économiques et industrielles mais aussi managériales, organisationnelles, artisanales, artistiques et culturelles.

Les structures alsaciennes d'enseignement supérieur et de recherche ont été parmi les premières dès 2005 à s'interroger sur l'opportunité de créer un Pôle de Recherche et d'Enseignement Supérieur (PRES).

Le CESER-Alsace a décidé en mai 2009 d'analyser de manière approfondie l'intérêt de créer un PRES en Alsace.

Pour les socioprofessionnels, il est nécessaire de s'interroger sur la structuration de l'enseignement supérieur et de la recherche de toute la région et sur la coordination stratégique indispensable dans ce domaine.

Membres

 

 

logo footer

© CESER Alsace - Janvier 2013 - Tous droits réservés. 03 88 15 68 00 - ceser@region-alsace.eu